Comprendre et résoudre la malpropreté chez les chats : les clés pour un foyer propre et harmonieux

les-secrets-pour-eliminer-la-malproprete-chez-les-chats-et-retrouver-un-foyer-immacule

Quand le chat évite sa litière : comprendre son comportement

Les chats peuvent éliminer en dehors de leur bac à litière pour différentes raisons. Il est important de se rappeler que nos félins domestiques doivent constamment s’adapter à notre environnement humain, ce qui peut être stressant pour eux. Ils n’ont pas la notion de « malpropreté » comme nous l’entendons, ils ne cherchent pas à nous nuire.

Cependant, ils ont des besoins naturels et instinctifs de marquage de leur territoire, notamment par le marquage urinaire. Si le bac à litière n’est pas adapté ou mal positionné, si le substrat ne leur convient pas, s’il y a des changements perturbants ou un inconfort prolongé, cela peut les amener à éliminer ailleurs.

En plus de la nécessité technique, uriner leur procure également un soulagement et une sensation apaisante, car l’odeur leur rappelle le cocon maternel. Cependant, cette odeur n’est pas agréable pour nous et nous nous sentons tendus face à cette situation désagréable.

Comment résoudre ce problème ?

La première recommandation est d’arrêter toute forme de réprimande ou de punition envers votre chat ! Ces réactions de votre part ne feraient qu’aggraver son stress et pourraient augmenter le problème de malpropreté. Ce n’est vraiment pas ce que nous voulons !

La deuxième recommandation est de faire examiner votre chat par un vétérinaire afin de vérifier son état de santé. Les chats ont un système urinaire fragile, il est donc important de vérifier s’il n’y a pas de problèmes médicaux sous-jacents. Si besoin, un traitement médical peut être prévu en parallèle de la gestion du comportement.

Il est important de noter que la castration ou la stérilisation peut réduire considérablement les comportements de marquage sexuel et l’odeur concentrée de l’urine. Bien que fortement recommandées, ces interventions ne sont pas des solutions miracles pour la malpropreté, qui peut avoir d’autres causes et persister malgré cela.

Il est donc essentiel de comprendre pourquoi votre chat est malpropre afin d’agir sur les différentes causes qui peuvent être individuelles. Si vous le souhaitez, vous pouvez prendre rendez-vous avec moi pour que je vienne faire un bilan comportemental à votre domicile.

Mais avant cette étape, nous pouvons déjà vérifier si l’aménagement que nous proposons pour les besoins de votre chat est adapté.

Comment aider votre chat à retrouver sa propreté dans sa litière ?

Choisir le bon bac à litière pour votre chat

Les maisons de toilette avec un couvercle sont très populaires et largement commercialisées. Les propriétaires de chats les aiment car elles cachent les odeurs et les déjections de leur animal de compagnie. Mais qu’en pense le chat lui-même ?

Eh bien, la plupart des chats n’apprécient pas d’être enfermés dans cette petite boîte. Ces maisons de toilette accumulent des odeurs, cachent le marquage territorial du chat et l’empêchent de s’échapper en cas de danger. Ce sont des raisons qui rendent ces maisons de toilette aussi peu attrayantes que peu agréables pour nos félins. Certains chats les utilisent sans manifester de problèmes de propreté, mais cela ne signifie pas qu’ils les apprécient vraiment. Ils n’ont pas le choix et s’y résignent.

En fait, certains chats vont même à l’intérieur du bac en laissant leur tête à l’extérieur. Ce n’est pas un effet de style, mais un signe qu’ils n’aiment pas être enfermés ! Il vaut mieux privilégier un bac ouvert et suffisamment spacieux. Les bacs du commerce sont souvent trop petits pour les chats adultes, mais des bacs de rangement transparents de 60cm x 40cm conviennent très bien et sont peu coûteux. Le chat doit pouvoir se retourner facilement à l’intérieur et ses marquages, instinctifs et essentiels à son bien-être, seront ainsi visibles et efficaces.

Combien de bacs à litière ai-je besoin ?

Il est important de prévoir un bac à litière supplémentaire pour chaque chat que vous avez à la maison. Par exemple, si vous avez un chat, il est recommandé d’avoir deux bacs à litière. Cette recommandation peut varier en fonction de la taille de votre habitat et du nombre de chats que vous avez. En offrant plus de choix à votre chat, vous lui permettez d’exprimer son comportement de marquage et de choisir ce qui lui convient le mieux.

Comprendre le choix de l’endroit où mon chat fait ses besoins

Le choix de la litière pour votre chat est important, que ce soit des minéraux, des végétaux, des cristaux de silice, avec ou sans agglomérant. Il est préférable de choisir une litière non parfumée, car les parfums peuvent être désagréables pour votre chat et peuvent irriter son odorat sensible. Les litières à base de bois sont souvent issues de pins, ce qui peut être toxique pour votre chat, surtout s’ils ont été traités chimiquement. La silice peut également être irritante et contenir des substances toxiques.

Dans ce cas, il est préférable de choisir une litière en argile agglomérante qui est adaptée et économique. Votre chat pourra creuser un trou tout en restant stable, et les agglomérats formés seront faciles à retirer avec une pelle adaptée, ce qui simplifiera le nettoyage.

Cependant, les litières agglomérantes sont déconseillées pour les chatons car elles peuvent être dangereuses en cas d’ingestion. Il est recommandé de mettre entre 5 et 10 cm de litière dans le bac pour que votre chat puisse gratter et enfouir ses besoins.

Comment résoudre les problèmes de propreté chez les chats ?

Il est important de garder la litière propre pour votre chat, mais ne la nettoyez pas trop fréquemment ! Les chats déposent leurs odeurs pour marquer leur territoire, donc si vous enlevez constamment leurs petites affaires, ils finiront par chercher d’autres endroits pour les déposer. Une à deux fois par jour suffit pour enlever les excréments, en fonction du substrat utilisé et du nombre de chats.

Pour un nettoyage complet, une fois par semaine est suffisant pour un substrat classique, tandis que les substrats agglomérants peuvent être nettoyés toutes les trois semaines à un mois, ce qui permet de faire des économies en les renouvelant moins souvent.

Pour nettoyer la litière, utilisez de l’eau légèrement savonneuse avec une odeur neutre, comme du savon noir ou du liquide vaisselle doux. Rincez bien après le nettoyage. L’eau de javel est inutile, sauf en cas de danger sanitaire, comme un virus par exemple. Il est fortement déconseillé d’utiliser des détergents chimiques toxiques.

L’eau de javel peut attirer le chat à uriner dans la litière, mais pas pour de bonnes raisons. C’est parce que l’odeur forte le dérange, donc il aura tendance à la recouvrir avec son urine, pas spécialement parce qu’il l’aime ! L’eau de javel est toxique pour les humains et les animaux, et son inhalation peut causer des problèmes respiratoires chez les chats, qui ont des muqueuses sensibles.

Où placer la litière du chat ?

Dans la maison, il est préférable de placer la litière du chat dans des endroits fréquentés, comme les pièces principales, afin que les marquages urinaires et fécaux soient visibles. Évitez les coins, les buanderies, les placards ou les garages, car cela peut rendre le chat mal à l’aise et l’empêcher de s’échapper en cas de danger, tout comme la maison de toilette. Il est préférable de choisir les angles des pièces avec des échappatoires de chaque côté de la litière, ce qui rassurera davantage le chat plutôt que de la placer juste derrière la porte. De plus, il est important de placer la litière à distance de sa zone de repas, de préférence à l’opposé et à au moins deux mètres des gamelles. Enfin, choisissez un endroit calme pour la litière, loin de la machine à laver ou des enceintes de home cinéma.

À éviter absolument pour le chat

Les réprimandes et les punitions ne sont pas la solution pour résoudre les problèmes de malpropreté de votre chat.

Gronder, crier, enfermer ou frapper votre chat ne lui apprendra pas où faire ses besoins, mais cela le rendra plus anxieux et il aura encore plus besoin de se soulager en urinant. Il ne cherche pas à se venger ou à vous ennuyer, son comportement est une réponse à un environnement qui le perturbe. Il est important de comprendre que les chats n’ont pas la même vision du bien et du mal que nous. Il est préférable de chercher à comprendre les causes du mal-être de votre chat plutôt que de le punir.

Si les problèmes persistent, je vous recommande de consulter d’abord votre vétérinaire, puis de me contacter pour un bilan comportemental à votre domicile. Cela nous permettra de comprendre les causes profondes du mal-être de votre chat et de mettre en place les solutions adaptées. En suivant ces conseils, vous améliorerez le bien-être de votre chat et réduirez les chances que cela se reproduise à l’avenir.

Découvrez d’autres articles de Blog Canin :

Canicross à Toulouse

Canicross à Toulouse

Le canicross, une discipline encore peu connue il y a quelques années, gagne rapidement en popularité, notamment à Toulouse. Vous vous demandez peut-être, qu’est-ce que le canicross exactement ?

Contactez-moi

Si vous avez la moindre question, ou que vous souhaitez être accompagné dans l’éducation de votre chien, je vous invite à remplir le formulaire ci-dessous afin que je vous recontacte pour en discuter :

9 + 7 =

exercice d'obéissance
06 81 06 34 65

55 Rue de la Paderne 31170 Tournefeuille, Occitanie

contact@animaletbienetre.fr