Le chien peureux, craintif et agressif

Ayant eu une chienne très craintive et agressant par peur, je me suis spécialisée dans l’éducation et la rééducations des chiens peureux agressifs.

Aude Miard

« Mon chien devient agressif » – Plusieurs raisons d’avoir des comportements craintifs :

  • Lié à la race du chien
  • Lié à une mauvaise expérience qui aura marqué le chien
  • Lié à une mauvaise socialisation ou une mauvaise gestion du chiot ou du jeune chien.

Les comportements de crainte et/ou d’agression sont très fréquents.

Ils sont néanmoins, dans la majorités des cas, récupérables pour pouvoir vivre avec son chien.

La compréhension des peurs de l’animal et la communication avec celui-ci sont primordiaux dans la rééducation.
Vous devez appendre à vous mettre dans la peau de votre chien, à lire dans ses pensées, à lui faire passer des messages par d’autre « façons » que la parole, la gestuelle ou l’utilisation du matériel.

Cette rééducation peut-être plus ou moins longue selon l’origine de la crainte et votre capacité à comprendre le chien.

chien agressif

COURS INTENSIF POUR CHIEN EXIGEANT

Votre chien est, où est devenu ingérable !

– Vous n’arrivez pas à l’éduquer.
– Il a des comportement inacceptables pour vous.
– Vous ne pouvez pas/plus le sortir.
– Il détruit votre intérieur.
– Il est agressif envers ses congénères.
– Il a peur de beaucoup de choses, des humains, des autres chiens.

**Vous êtes allé en club canin pour une éducation.**
**Vous avez essayé différentes méthodes.**
**Vous avez pris des conseils auprès de vos proches, sur internet….**
Sans résultat …

chien qui a fait des bêtises

4 + 11 =

Formez-vous pour apprendre à éduquer votre chien !

Fini les « on m’a dit que »
Fini les « tu devrais peut être essayer ca »
Fini les « tu devrais te séparer de ton chien »
Fini les disputes entre humains à cause de la non éducation du chien
Fini les conflit avec votre chien

Grâce à ces cours intensif, vous pourrez vivre en harmonie avec votre animal !
Qu’il vous obéisse de bon cœur et en toute circonstance
Qu’il soit à votre écoute – tout le temps

Quand on souhaite éduquer un chien une chose est primordiale : il faut maitriser l’éducation et être clair !

  1. Bien comprendre le chien et son fonctionnement.
  2. Bien connaitre ses moyens de communication.
  3. Savoir reconnaitre les états émotionnel de son chien.
  4. Connaitre et comprendre comme fonctionne l’apprentissage.
  5. Connaitre, comprendre et savoir appliquer les différentes méthodes de l’apprentissage.
chien qui aboie à un aspirateur

Je vous apporte une réelle transformation dans l’éducation et dans la relation avec votre animal avec :

Je peux vous proposer, pour plus de rapidité dans l’évolution avec votre chien, un stage de 5 jours possible sur trois mois.
Un premier stage de 3 jours puis deux journée les deuxième et troisième mois.
  • La communication chez le chien
  • Apprendre à parler chien.
  • Savoir ce mettre dans la tête de son chien
  • Apprendre à discuter avec son chien
  • Le développement du chiot/chien
  • L’enrichissement de l’environnement du chien
  • L’apprentissage chez le chien
  • La question indispensable à vous posez et les 4 règles primordiales à appliquer pour bien gérer son chien au quotidien.
  • Comment bien gérer son chien en balade et à l’extérieur
  • La balade silencieuse
  • Le « non gratifiant et la punition négative » en éducation bienveillante
  • Qu’est ce qu’une récompense, qu’est ce qu’une punition pour mon chien.
  • L’autorité saine
  • Comment être un bon leader
  • Les autorisations
  • Bien jouer avec son chien
  • Comment bien caresser son chien, l’importance des contacts physiques
  • La qualité des interactions avec son chien
  • La gestion de vos émotions dans les interactions
  • La gestion de vos émotions en éducation et dans l’environnement
  • Comment bien gérer l’environnement
  • Apprendre à lire dans les pensées de son chien
  • Travail pratique sur les bases en éducation canine
  • Travail pratique sur la résolution du/des problèmes

Les 3 premiers jours :

– État des lieux
– Votre apprentissage sur « le chien dans son ensemble et son éducation »
– Travail approfondie sur l’apprentissage, l’éducation et la compréhension du chien.
– Théorie et pratique

Une journée de stage à un mois et demi

Après le stage de trois jours pour vous permettre de réviser vos acquits, de faire le point sur l’éducation de votre chien.
D’affiner l’éducation, de rectifier en direct si besoin.

Une troisième visite sur une journée

15 jours avant la période de trois mois pour faire un dernier point et pour conclure.

Plus

Un accompagnement en visio toutes les semaines durant les trois mois
Suivi par téléphone en illimité.
Des supports écrits, audios et vidéos.
Un suivi durant 1 an selon vos besoin.

FAQ – Dressage, education, traitement

Nous, les humains, avons toutes sortes de personnalités. Nous sommes extravertis et timides, ouverts et réservés, sérieux et stupides, émotifs et créatifs. Beaucoup d’entre nous sont nés avec certaines qualités ou types de personnalité, et parfois nos expériences influencent la façon dont nous nous présentons au monde.

Les chiens ne sont pas différents. Ils peuvent être affectueux ou indépendants, accessibles ou timides, joueurs et énergiques ou même timides et craintifs.

Les chiens faciles à vivre, qui accueillent volontiers les visiteurs en remuant la queue, sont souvent stéréotypés. Mais ce stéréotype peut rendre un mauvais service à de nombreux chiens timides et craintifs qui ont besoin d’un peu plus d’aide (en particulier autour de ce qui les effraie).

Les étrangers et les chiens inconnus sont souvent une source ou un déclencheur du comportement anxieux ou craintif des chiens. Mais ce n’est rien que les propriétaires de chiens les plus dévoués ne puissent gérer !

 

Pourquoi certains chiens sont-ils anxieux ou peureux ?

La peur est courante chez tous les animaux. S’il est possible qu’un chien craintif ait été victime de mauvais traitements ou de traumatismes dans son jeune âge, la plupart du temps, la peur résulte d’une prédisposition génétique ou d’un manque d’expérience avec ce qui l’effraie.

A quoi ressemble l’anxiété ou la peur chez les chiens ?

Les chiens craintifs évitent ce qui les effraie (tout comme les humains). S’ils ne peuvent pas échapper à la source de leur peur, ils peuvent adopter l’un des comportements suivants :

  • Sembler déprimé ou désintéressé
  • Trembler ou se recroqueviller
  • Bailler ou faire les cent pas
  • Se jeter sur d’autres humains ou chiens
  • Grogner, gémir ou aboyer

Si votre chien présente l’un de ces comportements, ne le forcez pas à interagir avec ce qui provoque sa peur.

Par exemple, si votre chien aboie ou grogne après votre ami qu’il rencontre pour la première fois, ne le forcez pas à s’entendre. Votre chien vous dit qu’il n’est pas à l’aise et, s’il est poussé, il peut se mettre à grogner ou même à mordre. Laissez donc à votre compagnon canin un peu d’espace.

Soyez le meilleur défenseur de votre chien ! Surveillez son langage corporel et apprenez à connaître ses signes de stress ou de peur.

Mon chien va-t-il guérir ?

C’est possible ! La plupart des chiens peureux s’améliorent progressivement avec le temps, le dressage et la confiance. Mais ils ne deviendront probablement pas extravertis s’ils sont naturellement nerveux ou timides.

Il y a de l’espoir ! Vous pouvez apprendre à gérer leurs peurs grâce au dressage, à la patience et au temps. Les friandises et les interactions heureuses et positives peuvent faire beaucoup pour lui, mais ne vous attendez pas à une transformation totale.

Que puis-je faire pour aider mon chien peureux ?

Les chiens apprennent par association positive. La meilleure façon d’aider un chien timide ou peureux à prendre confiance en lui est de l’exposer à ce qui l’effraie à une faible intensité.

Associez cette exposition à quelque chose de positif, comme une friandise savoureuse. C’est ce qu’on appelle le contre-conditionnement et la désensibilisation, et lorsqu’elle est réussie, elle aide le chien à se sentir plus à l’aise en présence de la source de sa peur.

Conseils pour interagir avec les gens

N’oubliez pas que vous devez être le meilleur défenseur de votre animal.

Vous pouvez toujours dire non si un étranger s’approche de votre chien et que vous ne le sentez pas prêt à le rencontrer. Vous pouvez vous interposer entre votre chien et l’autre personne, afin d’empêcher toute interaction. Cela vous donne également le temps d’expliquer gentiment que vous avez besoin d’espace.

Voici quelques autres conseils pour vous aider à gérer la peur des gens chez votre chien :

  • Laissez à votre chien le temps de s’habituer aux gens. Dites aux autres d’ignorer votre chien et laissez-le décider s’il veut s’approcher de quelqu’un. Les chiens qui s’adaptent d’eux-mêmes sont plus susceptibles d’approcher les gens en toute sécurité.
  • Évitez le contact visuel direct, au début. Le contact visuel direct peut être intimidant ou menaçant pour un chien. Regardez le sol ou le côté.
  • Approchez les chiens à leur niveau. Accroupissez-vous ou asseyez-vous sur le sol. Ne vous tenez pas au-dessus d’un chien.
  • Lancez des friandises en réduisant la distance pour une interaction sûre. Depuis une position accroupie, lancez une friandise, une à la fois. Cela permet à votre chien de s’approcher à son rythme et d’obtenir une récompense en même temps. N’interagissez pas avec lui tant qu’il n’a pas pris une friandise dans votre main.
  • Caressez-le sous son menton ou sur sa poitrine. Évitez de lui tapoter la tête – la plupart des chiens n’aiment pas cela !
  • Établissez un climat de confiance avec votre chien avant de l’emmener dans des lieux publics comme le parc pour chiens, la maison d’un ami ou un restaurant ou une brasserie accueillant des chiens.

Si vous mettez votre chien dans une situation stressante, ses progrès seront freinés. Allez-y doucement et donnez-lui le temps de gagner en confiance.

Conseils pour interagir avec d'autres chiens

Si votre chiot est timide ou a peur des autres chiens, ne forcez pas l’interaction, tout comme vous ne le feriez pas avec des personnes.

Parfois, les interactions avec d’autres chiens sont inévitables, comme lors d’une promenade. Donnez-vous de l’espace en allant de l’autre côté de la rue ou en vous éloignant du chemin.

Si votre chien réagit de manière agressive – en aboyant, en s’étirant ou en grognant contre d’autres chiens – ne vous découragez pas trop ! Les cours avec Aude Miard enseignent aux chiens et à leurs maîtres de nouvelles compétences pour gagner en confiance en laisse. Dans ces cours, vous obtiendrez des conseils pratiques sur le dressage avant de mettre tout cela en pratique.

N’oubliez pas qu’il s’agit d’y aller doucement et de travailler avec votre chien à mesure qu’il prend confiance. Le succès est possible !

L’affection est une récompense pour le chien peureux

un chien entrain de se faire masser

Pour nos chiens, l’affection est une récompense. En réconfortant un chien craintif, vous récompensez ce qu’il fait à ce moment-là : avoir peur. Vous ne pouvez pas expliquer à un chien pourquoi il ne doit pas avoir peur, ni lui dire que la chose effrayante ne lui fera pas de mal ou qu’elle va bientôt disparaître – il n’a pas les capacités cognitives pour comprendre ces concepts. Ce qu’ils comprennent, c’est : « Je suis terrifié et cela me rapporte une récompense. Mes humains veulent que je fasse ça ».

Au fil du temps, un chien timide, en retrait, peut se transformer en un animal peureux et terrifié parce que les humains le récompensent involontairement lorsqu’il est dans un état d’énergie négative. Les chiens n’ont pas besoin d’amour lorsqu’ils sont craintifs ; ils ont besoin de leadership.

Les chiens présentent ce que l’on appelle un comportement allélomimétique. Ce que cela signifie en langage simple, c’est qu’ils apprennent en imitant. Normalement, ce type d’apprentissage ne se produit qu’entre membres d’une même espèce, mais en raison de la relation spéciale qui existe entre les chiens et les humains, ils apprennent également en nous imitant.

C’est pourquoi le fait de rester calme et sûr de soi lorsque votre chien a peur est la clé pour l’aider à surmonter cette peur. S’il voit que vous n’avez pas peur de ce bruit fort ou du skateboarder qui passe, il sera plus confiant. Si leur chef de meute ignore la chose effrayante, c’est peut-être qu’elle n’est pas si effrayante que ça.

Les instincts du chien peureux & craintif

Rappelez-vous que les chiens ont quatre réponses instinctives aux stimuli de l’environnement : le combat, la fuite, l’évitement et l’abandon. Un chien qui a peur réagit soit par l’évitement, soit par la fuite : il essaie d’ignorer activement le stimulus ou de le fuir complètement. Nous ne voulons pas que le chien se batte, ce qui peut parfois être une réaction de peur extrême – c’est l’exemple classique de l’animal acculé qui attaque vicieusement alors qu’il est mort de peur. Nous voulons que le chien se rende, c’est-à-dire qu’il accepte simplement le stimulus sans y réagir fortement.

C’est cette énergie calme et assurée qui amène un chien à se rendre, et c’est la bonne façon d’aborder votre chien craintif – avec de l’énergie et des actions, pas des mots ; en montrant et non en disant « C’est moi qui commande ici. Tout va bien ».

Il existe un autre moyen d’aggraver la peur d’un chien, c’est de ressentir de la peur soi-même. N’oubliez pas que les chiens apprennent en imitant, et qu’un chef de meute craintif donnera un chien déséquilibré et imprévisible. Le chien peut se renfermer complètement dans un état de terreur, ou devenir extrêmement agressif envers toute personne ou tout objet qui s’approche.

En savoir plus

En effet, lorsque l’humain a peur, le rôle de leader est vide et la réaction naturelle du chien est de prendre la relève. Pour le chien, il doit y avoir un chef de meute. Dans le pire des cas, il suffit d’un seul incident où un chien réagit par une agression craintive pour créer une boucle de rétroaction qui ne fait qu’empirer les choses : le chien se jette sur quelqu’un pendant la promenade ; l’humain a peur que cela se reproduise ; la peur de l’humain face à ce comportement fait que cela se reproduit ; l’humain devient plus craintif et le processus se répète.

Un chien craintif n’a pas besoin d’être réconforté et n’a certainement pas besoin que son maître partage sa peur. Un chien craintif a besoin d’un leader calme et sûr de lui. Nous ne pouvons pas dire à nos chiens que tout va bien se passer avec des mots, mais nous pouvons certainement leur montrer par nos actions et notre énergie.

Restez calme, et n’ayez pas peur.

un chien entrain de se faire masser

Autres questions sur les chiens peureux et craintifs :

Désensibilisation pour chien peureux

La désensibilisation est une technique qui consiste à exposer l’animal à un stimulus qui provoquerait normalement une réaction indésirable à un niveau extrêmement bas, de sorte qu’il ne réagisse pas. À mesure que l’animal devient moins réactif, il est désensibilisé par une exposition à des niveaux de plus en plus intenses du stimulus. Trouver ce seuil et développer un gradient d’exposition sont les clés d’une désensibilisation réussie.

Comment dresser un chien peureux ?

Tout comme pour les humains, la peur d’un chien peut interférer avec l’apprentissage. Lorsqu’un chien est anxieux, il n’est pas concentré sur vous, mais plutôt sur la distraction effrayante. Il peut être difficile de le faire écouter. Et tant pis si vous lui donnez des friandises ou jouez à des jeux. Un chien anxieux ne sera pas intéressé. La peur fait se refermer les chiens, et le dressage ne peut pas se faire lorsque les connexions cognitives ne peuvent pas se former.

Plutôt que d’essayer de dresser votre chien lorsqu’il est craintif, vous devez respecter ce qu’il ressent et le retirer de la situation ou la modifier pour qu’il puisse y faire face. Soyez le défenseur de votre chien. Même s’il vous semble impoli de vous éloigner, faites passer les besoins émotionnels de votre chien en premier. Le dressage peut attendre que votre chien soit dans un état émotionnel plus calme.

Le dressage est un parcours long et je suis là pour vous y aider ! Contactez-moi.

Comment apprivoiser un chien peureux ?

Votre première priorité avec un chien craintif est de l’aider à se sentir en sécurité. Cela passe souvent par la gestion des chiens craintifs.

Elle peut prendre différentes formes selon le problème. Le chien a peut-être besoin d’un espace à lui (comme une cage ou un lit) où il peut choisir d’aller s’il ne veut pas être en présence d’enfants ou d’inconnus dans la maison.

Cela signifie peut-être qu’il faut dire aux autres personnes qu’elles ne peuvent pas caresser votre chien, car il n’aimerait pas cela.

Cela peut signifier promener votre chien à certains moments de la journée où vous ne risquez pas de rencontrer ce dont il a peur (autres chiens, étrangers, bicyclettes, etc.).

Cela peut signifier avoir une routine prévisible et donner à votre chien des choix chaque fois que cela est possible.

Cela signifie qu’il faut élaborer un plan lent et progressif pour aider votre chien à apprendre à ne plus avoir peur. Cela peut impliquer une désensibilisation et un contre-conditionnement.

Mes différents services pour chien

Communication et médiation canine

Conseils d'acquisition du chiot

Bien être de votre chien

Education de votre chien

Une question à propos de votre chien ? Contactez-moi 

8 + 2 =

Adresse

11 Rte de Grenade, 31530 Saint-Paul-sur-Save, Occitanie